top of page

Le Blog

Formez vos équipes en période de crise

Formez vos équipes en période de crise

Les autorités sanitaires agitent le drapeau rouge d’une reprise de l’épidémie de Covid avec le variant Delta encore plus contagieux que les précédents dès cet été.

Si la circulation du virus accélérait, alors il serait fort probable que nous alternions encore entre des périodes de ralentissement économique (confinements, fermetures d’entreprises...) et des périodes de reprises, c’est le schéma en W.

S’il est devenu banal d’affirmer que le monde du travail évolue, et que les entreprises doivent être agiles, il est par ailleurs indispensable de se poser la question de la modification de la perception que les salariés ont de leur métier. Ils sont nombreux à vouloir voir leur poste évoluer, ou changer de métier. Les entreprises auront besoin de tous les talents présents dans leurs organisations et les managers devront encore mieux communiquer avec leurs équipes pour les garder motivées. Pour toutes ces raisons, les entreprises devront capitaliser sur la formation de leurs salariés, en présentiel ou à distance, les financements existent.

Voici quelques éléments tirés de 2 études sur l’impact de la crise sanitaire sur les salariés qui sont sorties après le second confinement et qui renforcent cette idée que la formation des équipes et des managers est un des leviers de motivation et de meilleure adaptation à une situation qui s’inscrit sur la durée.


1er constat, les conditions de travail se sont dégradées depuis le début de l’épidémie :

D’après une étude Étude Opinionway Horoquartz publiée le 24 Novembre 2020 sur l’impact de la crise sanitaire sur les salariés en France, 40 % des salariés déclarent que leurs conditions de travail se sont dégradées avec la crise sanitaire (mesure de protection sanitaire insuffisantes, refus d’autoriser le télétravail, salariés au chômage partiel auxquels il est demandé de travailler, isolement, surcharge de travail, difficile équilibre vie privée/vie professionnelle,

2ème constat, la grande majorité des salariés français garde le moral

Pour 62% d’entre eux, la valeur travail reste un refuge (sauf secteurs très touchés par la crise) et 6 salariés sur 10 sont dans un état d’esprit positif au travail

3ème constat, une vision de l’avenir contrastée et des envies d’évolution ou de changement

Si 32% des salariés ne souhaitent rien changer dans leur vie professionnelle, l’étude révèle que 48% des salariés pensent que leur métier évolue. Cette tendance est confirmée dans 2e édition du Baromètre de la formation et de l’emploi 2021 (Centre Inffo / CSA) : un actif sur deux pense faire le même métier mais pas forcément de la même manière (48%), un chiffre également en hausse de 6 points par rapport à l’année dernière et qui démontre l’importance de la formation professionnelle continue dans l’accompagnement de la vie professionnelle des actifs. C’est près de la moitié des actifs qui pensent changer d’emploi à plus ou moins long terme (49%) et un tiers (33%) qui pensent changer d’emploi dans les deux ans à venir.

4ème constat, le manager perçu comme un soutien en temps de crise

Pendant la crise 71% des salariés se sont sentis soutenus par leur responsable hiérarchique ou par leur direction à 61% dans les TPE-PME, comparativement les salariés trouvent du soutien auprès de leurs collègues dans 79% des cas. Les managers doivent continuer à s’adapter pour manager à distance du fait du télétravail et du nomadisme, maintenir la motivation et la performance de leurs équipes. Ils devront encore améliorer leur communication à l’égard des équipes afin de leur apporter reconnaissance et motivation et éviter les risques de démission.

Sources :

-Étude Opinionway Horoquartz publiée le 24 Novembre 2020 : La crise du Covid a-t-elle impacté la relation au travail ?

-2e edition du baromètre de la formation et de l’emploi 2021 (CentreInffo/CSA)Publiée en Février 2021


36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


sigleseul.png
bottom of page